Il y a un peu plus d’un an, je vous narrais mes débuts en lomographie avec mon cher Holga 120 CMY. Cette lubie ne m’est pas passée, bien au contraire. Le terme lomographie ne me plait pas vraiment (trop restrictif et marketé) néanmoins il résume assez bien ce regain d’intérêt pour l’argentique et sa pratique ludique, mais surtout pour ses accidents oniriques : il n’y a pas que la lomo, il y a aussi le moyen format, le polaroïd, la pratique du stenopé (je vous avais d’ailleurs parlé de la journée mondiale du sténopé à l’atelier d’instant tannées il y a quelques mois). Bref, dès que j’ai l’occasion de tâter de l’argentique je saute sur l’occasion. Plus l’appareil a l’air cheap, plus j’aime ! Continuer la lecture