Il y a un peu moins d’un an, j’ai passé quelques jours à Berlin. Une capitale à part, loin des cartes postales de notre vieille Europe.
Retour en images et en adresses sur cette destination si proche et pourtant si dépaysante !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qu’est-ce qu’on voit à Berlin?

Schloss Charlottenburg

Spandauer Damm 10-22, Charlottenburg

Très beau château qui permet de s’immerger dans l’histoire de la Prusse.
L’audioguide est de qualité et permet d’en apprendre plus sur l’histoire bien sûr, mais aussi sur les phases de restauration des différentes salles.
Petite anecdote personnelle, cela m’a vraiment fait plaisir de voir les deux toiles suivantes : A l’enseigne de Gersaint de Watteau, et Napoléon franchissant le grand Saint Bernard de David. En effet, ces deux toiles conservées à Schloss Charlottenburg ont rythmé certains de mes cours de fac.
Le parc a l’air somptueux également mais nous n’avons malheureusement pas eu le temps de le visiter.

Gedenkstätte Berliner Mauer

Bernauer Str. 111-119, Wedding

Tout commence par une visite en plein air, on s’approche du mémorial et petit à petit des indications au sol, des plans, des explications nous en apprennent plus sur l’histoire du mur.
Puis, on arrive au mémorial proprement dit, entièrement gratuit, nous y serions allés quand même si l’entrée avait été payante, bien sûr, mais il est important de le noter.
La visite est bien articulée entre documents d’archives, vidéos, restitutions, on en apprend (ou réapprend) plus sur l’histoire de ce mur qui a séparé de nombreuses familles jusqu’en 1989.
Point d’orgue de la visite : la possibilité d’observer un bout du mur conservé en l’état après 1989.
Fait que j’ai trouvé particulièrement intéressant également : toute une partie de la scénographie est dédiée aux enfants avec des panneaux à leur hauteur et des mots adaptés à leur compréhension.

Museum für Naturkunde

Invalidenstr. 43, Mitte

Un musée d’Histoire naturelle particulièrement riche et intéressant !
La collection minérale est réellement impressionnante tout comme la collection de spécimens marins conservés dans le formol.
Mais la star du musée, pour les grands et les petits, c’est le T-Rex Tristan.
Enfin, j’ai été surprise de croiser l’ours Knut naturalisé au détour d’une salle du musée : si je ne suivais pas son actualité de près, je savais qu’il était un symbole berlinois et a priori la star du zoo de Berlin. Cependant, je ne savais pas qu’il était mort et je ne m’attendais vraiment pas à le voir surgir lors de ma visite. Bref, si vous cherchez Knut, il est au Museum für Naturkunde.

DDR Museum

Karl-Liebknecht-Str. 1, Mitte

Un musée ouvert relativement récemment pour répondre à « l’Ostalgie » grandissante, c’est à dire à une certaine forme de nostalgie de l’Allemagne de l’Est éprouvée par certaines personnes (cf. l’excellent film « Good Bye Lenine« ) mais aussi certainement pour montrer aux jeunes générations ce qu’était la vie dans le bloc soviétique avant leur naissance au travers d’une scénographie ludique et bien faite.
Ce lieu est très intéressant, de nombreux objets et documents expliquent ce qu’était la vie à l’époque à l’est du mur. On peut même visiter une reconstitution d’un appartement de Berlin-Est (Ah le générique de Derick !). Traban, bustes de Lénine, cornichons et produits manufacturés sont également au programme !

Une partie est consacrée à la Stasi, partie intégrante de la vie à l’époque puisqu’elle s’invitait jusque dans les logis…
Pas une visite indispensable mais elle reste néanmoins très sympa et interessante, et surtout moins chargée émotionnellement que le mémorial du mur, ce qui en peut en faire un pendant plus léger, ludique mais tout de même complémentaire.
Cependant le lieu est littéralement bondé. Le musée est exigu et on est obligé de passer notre chemin devant des objets qu’on aurait pourtant apprécié de regarder de plus près. La visite serait plus agréable si le nombre de visiteurs était légèrement limité.

Qu’est-ce qu’on mange ?

Street Food Thursday // Markthall Neun

Eisenbahnstr. 42 / 43, Kreuzberg

Si vous êtes à Berlin un jeudi soir : FONCEZ !!
Un marché couvert et des stands de junk-food par dizaines : coréen, japonais, vénézuélien, oriental, africain, italien mais aussi vegan (ou pas), gluten-free ou à l’inverse, gluten-full… Bref, pour tous les goûts et pour tous ! Vous ne saurez pas où donner de la tête !
Il y a beaucoup de monde certes, mais l’ambiance est bon enfant, et une chose est sûre, vous ne repartirez pas le ventre vide.

Burgermeister

Skalitzer Str. 136, Kreuzberg

Burgermeister nous a été présenté comme une institution par une amie vivant à Berlin :)
Cet établissement a ouvert il y a quelques mois et propose les mêmes recettes que l’établissement historique qui se situe à Oberbaumstrasse et qui aurait été érigé dans d’anciens toilettes publics m’a-t-on dit mais je n’ai pas vérifié cette information.
Bref, revenons à ce nouveau Burgermeister, beaucoup plus grand que le premier, avec des places assises et tout et tout !
Ne connaissant pas le premier, je n’ai pas été tenté de comparer, et j’ai adoré mon repas : un burger savoureux, des frites craquantes. Bref, une bonne adresse junk-food avec un bon rapport qualité-prix !

Natural’mente

Schustehrusstr. 26, Charlottenburg

Une adresse d’initiés au coeur de Charlottensburg !
Dans la petite salle sans fioritures se succèdent quelques touristes mais surtout de nombreux habitués qui ont l’air de fréquenter le lieu depuis au moins 10 ans.
Bref, cette adresse n’a pas attendu que le manger « healthy » soit à la mode.
Vegan oui, mais peut être le repas le plus copieux de notre séjour, cassons donc les idées reçues. Notre déjeuner fut composé d’une soupe minestrone suivi d’une composition de légumes du jour (brocolis, navets fermentés, courge rôtie), de champignons, de céréales et de tofu grillé. Le tout relevé par une sauce aux cacahuètes. C’était fin, goûtu et surtout roboratif !
Et dire que nous avions hésité entre les portions normales et plus size… Heureusement que nous nous en sommes tenus à la version normale.
L’addition fut toute douce également, 10 € environ par personne.
En résumé, une adresse toute en discrétion mais qui cache bien son jeu.

Hasir

Nürnberger Str. 46, Wilmersdorf

Hasir, c’est (encore) une institution Berlinoise : plusieurs restos dans le quartier d’Oranienstrasse (dont un à burger que j’imagine récent) et un dans le Mitte (celui-ci).
Ici, la cuisine turque est à l’honneur et c’est tant mieux ! Tout ce que j’ai goûté était très bon et parfaitement assaisonné.
En effet, même si la cuisine est excellente, ils jouent clairement sur leur notoriété et les tarifs suivent.
Je vous recommande néanmoins les yeux fermés si vous êtes adepte de grillades, adana, kofte et bien sûr kebab (la viande pas le sandwich). Des options végétariennes sont également proposées comme à peu près partout à Berlin !

Kopps

Linienstr. 94, Mitte

Antithèse des restos vegan et végé traditionnels : ici le lieu est design et le produit est sublimé !
Le végétal est présenté et associé de façon quasi gastronomique. Les prix suivent bien sûr (environ 25-30€ par personne le soir), mais l’expérience est intéressante et le lieu très agréable.
Nous avons testé le Kopps pour le diner mais le brunch du midi a l’air top !

Bluemencafe

Schönhauser Allee 127 a, Prenzlauer Berg

Recommandé chaudement par une amie vivant à Berlin, ni une ni deux nous avons pris le chemin de Schonehauser Allee pour nous rendre dans ce café atypique installé chez un fleuriste (à moins que ce ne soit l’inverse).

Ce qui marque à peine la porte passée, c’est bien entendu l’ambiance : cosy, verdoyante, vaste aussi et les pâtisseries bien mises en valeur qui nous font de l’oeil…
Mais quel est ce bruit ? Des perroquets ? Oui c’est ça ! Y a des aras qui se baladent en semi liberté côté fleuriste !

Une fois installés, nous étudions la carte : oui c’est un peu plus cher que la moyenne, surtout pour Berlin où il est possible de manger pour vraiment pas grand chose (comparé à la France ou même à Lyon). Mais tout cela s’explique : produits frais et locaux, tout est préparé sur place ! Ces points expliquent également des temps de préparation un peu plus longs.
Très bien ! Nous avons donc attendu sans remord car nous étions en vacances et dans un chouette endroit.
Nous avons vu la salle se remplir : tous âges, tous styles, c’était chouette !
Moins chouette : nous l’avons également vu se vider, et nos plats arriver incomplets, dans le désordre ou erronés :(
La barrière de la langue a été fatale à notre pauvre petit serveur, au moment de la commande nous avions pourtant cru que tout roulait :(
Nous ne lui en tenons pas spécialement rigueur car il a fait autant d’efforts que nous pour tenter de nous comprendre. Nous avons même une grande compassion pour lui car, il devait batailler avec les aras, pas si dociles, toutes les 5 minutes (dès qu’il retournait au comptoir en somme, les satanés volatiles tentaient de l’attaquer (vous avez vu la taille du bec de ces bestioles ?). Ou comment le jardin d’Eden se transforme en enfer de Dante une fois la lune de miel passée…

En résumé, un très chouette et insolite endroit que je recommande quand même chaudement pour l’ambiance et la qualité du brunch. Cependant, ce n’est pas un sans faute non plus car tout le monde ne peux pas rester 2h30 à table pour être servi.

Qu’est-ce qu’on boit ?

Bar 39 Lounge

Oranienstr. 39, Kreuzberg

1ère soirée à Berlin, 1ère occasion de prendre la température de la ville dans le quartier de Kreuzberg !
(Petite parenthèse pour les lyonnais, la rue Oranienstrasse et ses abords a de nombreuses similitudes avec la Guillotière je trouve : quartier pluriculturel, qui ne semble jamais s’endormir, et il est clairement entrain de se gentrifier).
Bref, petit bar lounge servant des cocktails honorables, même si pas les meilleurs du monde, l’ambiance est à la cool et la déco industrielle / Audrey Hepburn vomissant des papillons est plutôt sympa.
En milieu de soirée, un duo chanteur / guitariste a mis de l’ambiance avec des classiques des Rolling Stones ou des Jacksons 5. Toujours agréable, surtout en pleine semaine.
Bémol : le lieu est fumeur. Ce n’est pas propre à ce bar, de nombreux établissement berlinois le sont mais certains ont une pièce séparée ou un extracteur d’air.

Bar Tausend

Schiffbauerdamm 11, Mitte

Juste sous le pont du métro de la station Friedrichstrasse se cache un lieu improbable… J’ai nommé le Bar Tausend !
Pas d’enseigne, juste une porte métallique, il fallait oser frapper à la porte… Attendre… Voir du monde sortir… Re-attendre… Ok tout ça n’a pris que 5 minutes, mais elles nous ont semblées bien plus longue compte-tenu de l’étrangeté de la situation.
Enfin, nous voici à l’intérieur ! Il nous faudra débourser 7€ par personne pour accéder à la salle. On nous explique navré que le bar est exceptionnellement non-fumeur ce soir en raison d’un problème d’aération. Peu importe, nous nous estimons chanceux de venir justement ce soir-là.
Enfin, nous accédons à la salle, ambiance James Bond, bar tamisé et énorme « Donut » lumineux au mur.
La musique du soir est très agréable, tout d’abord un guitariste, puis un violoncelliste qui fait de la musique expérimentale, super atmosphère qui convient parfaitement au lieu !
Ajoutons des cocktails vraiment très bons, vous obtenez une soirée parfaite pour peu que vous soyez en bonne compagnie !
Bien sûr, le lieu est un peu moins abordable que d’autres bars Berlinois (il est même dans le haut du panier), mais le Tausend reste un endroit hors-norme que nous ne regrettons vraiment pas d’avoir testé :)

Die Berliner Republik

Schiffbauerdamm 8, Mitte

Ambiance décontractée, télé au mur (diffusant du foot), coûts des bières indexées sur je ne sais trop quelle bourse, l’endroit est sympathique et est en plus non fumeur, fait suffisamment rare à Berlin pour être noté.
Une restauration d’appoint type pub (mais à la sauce allemande pas irlandaise hein) est également proposée.
En bref, une adresse sympa et animée pour boire une bière entre amis ! Le service bien que dynamique, n’en reste pas moins très sympathique.

Êtes-vous déjà allé à Berlin ? Qu’avez vous visité ?