Un deuxième mois de défi s’achève. À l’image du morne février, le temps est passé à toute vitesse et je n’ai pas eu le temps d’être très inspirée. Ce n’est plus tout à fait l’hiver mais pas encore le printemps, bref c’est un mois de transition : on pense à ce qu’on va faire les prochaines semaines, on réserve des week ends à droite à gauche, le manque de vitamine D commence à être critique.

Bref, on ne vit pas vraiment au présent. Et cela se ressent dans ma « production » du mois, l’écueil que je voulais justement éviter… J’espère redresser la barre très vite.
Je confirme également qu’il est vraiment difficile (mais intéressant) de se renouveler les jours de semaines où mon univers est assez étriqué dans des lieux toujours identiques.

Au revoir février, bienvenue Mars :)