On reprend les bonnes habitudes, voici un récapitulatif – non exhaustif – des oeuvres qui ont compté pour moi ces dernières semaines.

Full Metal Alchemist – Brotherhood

★★★★★☆

Full Metal Alchemist, BrotherhoodJ’avais laissé de côté cet animé lors de sa sortie, je ne sais pas trop pourquoi car j’adore l’univers de FMA. Le 1e anim ne m’avait pas forcément déçue contrairement à la majorité. Et le fabuleux OST « Bratja » qui en était tiré fait encore partie aujourd’hui, 10 ans après, de mes morceaux favoris.

Donc, merci Netflix de m’avoir suggéré et re-suggéré le fabuleux Brotherhood. Rien à voir avec le 1e anim donc, qui prends un chemin totalement différent de l’histoire originelle. Un coup de poing à l’estomac, c’est triste mais c’est beau, c’est beau mais c’est triste. Bref, vive FMA, définitivement l’un de mes univers de fiction favoris !

Pilules bleues, Frederik Peeters

★★★★☆☆

Pilules bleues, Frederik PeetersQuand mon libraire BD favori, me dit « Toi qui adore les autobiographies en BD, tu devrais vraiment lire Pilules bleues« , je ne peux que lui obéir en lisant cette BD éditée pour la première fois en 2001 et dont je n’avais jamais entendu parler.

Pilules Bleues nous narre donc le quotidien de Frederik Peeters et de sa compagne porteuse du VIH. Loin d’être un ouvrage uniquement sur la maladie, Pilules Bleues est une ode à l’amour et la vie, avec la maladie certes. Une très bonne lecture, mais à réserver aux bons jours car, il faut tout de même l’encaisser.

Il ne faut pas non plus résumer Pilules Bleues uniquement à son scénario (même si à lui seul, il peut justifier la lecture de cet ouvrage), l’illustration est dure mais parfaite pour accompagner le discours.

Seconds, Bryan O’Malley

★★★★☆☆

Seconds, Bryan O'Malley1) Notez votre erreur.

2) Avalez un champignon.

3) Endormez-vous.

4) Réveillez-vous et redémarrez à zéro.

Quel plaisir de retrouver l’auteur de Scott Pilgrim dans ce One-Shot type conte moderne avec son héroïne très contemporaine à qui il arrive des mésaventures dignes d’un conte de fée.

Un univers et des couleurs captivants qui n’ont rien à voir avec Scott Pilgrim !

The Knick – saison 1, Steven Soderbergh

★★★★★☆

The KnickDéfinitivement l’une de mes séries préférées de l’année.

Imaginez un hôpital new yorkais du début du XIXe siècle, ambiance vieux bois et redingotes, sur fond de découvertes majeures pour la science (Rayon X, antibiotiques…), cela teinté de ségrégation raciale,  sans oublier une bande son tantôt électro, tantôt rock très contemporaine, le tout mené par un Clive Owen intrigant et cocaïnomane. Voici The Knicks. Une série à dévorer, qui je l’espère, tiendra la route pour la deuxième saison.

 

Umbreakable Kimmy Schmidt – saison 1, Tina Fey

★★★★☆☆

Umbreakeable Kimmy SchmidtUn rayon de soleil et un bol d’air frais ! C’est drôle, bien pensé et ça donne le sourire.

Il y a tout de même 2 ou 3 petites choses à revoir décrites parfaitement par Mirion Malle (attentions Spoilers) mais globalement c’est fun ce qui n’était pas gagné avec un pitch pareil. En effet la série commence lorsque notre héroïne, Kimmy, est libérée après plusieurs années de captivité dans un bunker.

Les persos sont truculents. Peut être la comédie la plus barrée depuis Raising Hope !

A Silent Voice – Tomes 1 à 3, Yoshitoki Ōima

★★★★★☆

Manga A Silent VoiceIl est de plus en plus rare de trouver des mangas originaux et touchants. A Silent Voice est une petite perle au milieu de toutes ces sorties ineptes. En seulement quelques pages, cet ouvrage nous bouleverse et nous fait passer par quantité de sentiments opposés.

Quelques années avant le début de notre histoire, Shoya, un écolier forte tête, harcèle la nouvelle élève de sa classe, Shoko, jeune fille sourde de naissance. Une brimade de trop lui met à dos sa classe entière. Plusieurs années plus tard, Shoya est toujours exclu de toute relation sociale et ne voit qu’une alternative à sa situation : le suicide. Avant de passer à l’acte il souhaite demander pardon à la jeune Shoko.

Et vous, qu’avez vous lu ou vu récemment ?