Il y a quelques années, j’ai lu cette information : un homme du 17ème siècle recevait dans sa vie autant d’informations qu’il y en a dans un seul exemplaire du New York Times.

Lol Cat Geek

J’ignore si cette information est réelle ou fantasmée mais elle illustre parfaitement un ressenti commun à notre époque : l’infobésité. Sentiment exacerbé lorsqu’on est hyperconnecté. Trop d’informations tout le temps partout. Pour retrouver une certaine sérénité, j’ai au fil du temps changé drastiquement mon rapport à l’information.

Il y a quelques années, j’utilisais Delicious pour bookmarquer mes liens et Google Reader pour suivre mes flux RSS.

Puis, je me suis aperçue que je ne reconsultais généralement jamais les centaines de liens bookmarqués et que trop de RSS m’avaient rendus infobèse ! Trop d’infos tue l’info !

Les centaines de flux ajoutés à mon reader, loin de m’aider dans mon quotidien me faisaient suffoquer. Des centaines de nouveaux articles tous les jours que je me devais de lire pour avoir bonne conscience. Or les ¾ étaient obsolètes, des reprises d’articles déjà existants ou bien juste inintéressants : pas dans l’absolu mais pour moi à l’instant t.

Ainsi, la mort annoncée de Google Reader ne m’a pas fait frémir, je l’ai plutôt vu, à titre personnel, comme une libération ! Une occasion de repartir à zéro, d’être pragmatique !

Cupcakes Social Media

Twitter / Facebook / LinkedIn

Toutes les infos pertinentes pour ma veille pro transitent par ces plateformes. Je suis connecté à au moins deux de ces outils en permanence pendant mes heures de travail ce qui est un avantage indéniable. Toute nouveauté touchant de près ou de loin à mon activité pro transite ou transitera via ces résaux sociaux. Avec ces outils, je laisse l’information venir à moi naturellement du simple fait d’y être connectée.

Bien sûr Twitter et Facebook constituent également des outils de détente. Tout dépend du contexte de la consultation.

Pocket

Cette application est tout bonnement géniale !

Mise en situation : une collègue vous envoie un lien super intéressant mais vous êtes sur un gros dossier et n’avez pas le temps de le lire tout de suite. Hop un clic sur le bookmarklet Pocket et vous pourrez le lire plus tard sur le périphérique de votre choix : en ligne sur un ordinateur ou via une appli mobile sur smartphone tablette voire liseuse Kobo Aura.

J’use et j’abuse de Pocket pour ma veille techno comme pour ma vie de tous les jours : recettes, diy, idées sorties…

Malus : attention à ne consigner que les articles que vous souhaitez vraiment lire plus tard, sinon on retombe dans le schéma précédent : trop d’articles à lire peut être décourageant, trop d’infos tue l’info.

Pocket

Prismatic

Outil fantastique découvert il y a très peu de temps grâce à Justeunedose ! Merci encore ;)

Vous donnez vos centres d’intérêts et un super algorithme trouve tout seul des articles susceptibles de vous intéresser ! Je teste le service depuis une semaine seulement mais je suis bluffée par sa pertinence ! De plus, les articles proposés ne sont pas nécessairement ceux qui sont les plus partagés sur d’autres réseaux. Or tout le monde sait que les articles les plus partagés ne sont pas nécessairement les plus justes ni les plus pertinents. Avec Prismatic, il vous est possible de trouver des articles ayant un angle vraiment novateur. Addictif !

Prismatic

Feedly

Si je n’ai pas pleuré Google Reader car son arrêt m’a permis de faire un salutaire nettoyage par le vide dans mes lectures. J’ai quand même rapidement regretté de ne plus être notifié lorsque de nouveaux billets de mes blogs favoris sortaient. Mais, je ne voulais pas reproduire les erreurs du passé : il n’y a pas d’intérêt réel selon moi à lire tous les articles sortant d’un blogs tech tout simplement car il est impossible que tous les sujets nous intéressent. Mieux vaut s’y référer si le besoin s’en fait sentir, ou lire les articles à la carte si seulement si ils vous apportent quelque chose. Et pour cela, l’usage réfléchi de Pocket lorsque je vois passer des articles me convient parfaitement.

C’est différent pour un Blog BD par exemple puisque tous les billets sont susceptibles de me divertir. Feedly, agrégateur de flux RSS me sert donc pour le futile (et donc indispensable) uniquement : suivre mes blogs BD et Lifestye favoris ! Un type de veille comme un autre ;)

Feedly

Et vous, comment traitez vous les infos qui vous parviennent ? Vous avez une méthodologie particulière pour faire votre veille ?